1Black_Swan__17__002

1fev2011_017_001

Noir comme "Black swan", le film à la promo de folaille... Un vrai thriller dans le sens thrill, frisson... La personnalité de Nina, l'héroïne, est très très complexe ...ou intéressante si l'on s'intéresse aux névroses... Malgré certains passages exagérés ou malsains, j'ai bien aimé le film, qui m'a semblé très original et très marquant. Je pense qu'on ne peut pas y être indifférent. Natalie Portman y est époustouflante... Je la trouve très très très expressive. Bravo à elle. (J'ai été beaucoup moins convaincue par les personnages secondaires)
Ma scène préférée : lorsqu'elle interprète "Black Swan", le second acte du ballet... lorsque sa métamorphose qui semblait compromise depuis le début s'opère... waouh, quelle magie, quelle intensité ! J'ai frissonné de cette belle montée en puissance.

Noir comme le dernier roman de Christine Angot "Les petits". Le sujet m'intéressait : un homme et une femme s'aiment, se "mettent" ensemble, ont des enfants puis se séparent puisque rien ne va plus en eux...
Mais alors, quelle surprise ! Jamais je ne pourrai trouver une quelconque empathie dans leur histoire (pas du tout comme dans "La vie d'une autre"). C'est glauque, désespéré, déprimant, violent... et sans aucune tendresse évidemment. Le père lutte pour voir ses enfants car la mère use d'un pouvoir immoral et écoeurant. Bref. Ce n'est pas trop le genre de livre que j'aime... Je ne vois pas trop ce que ça apporte. Seule remarque positive : j'ai bien aimé le style, vif, acéré, très rythmé.