Depuis le Hérisson, je cherchais quelque chose de subtil et de fin à me mettre sous les yeux, j'ai mis du temps après quelques déceptions... Et puis ma libraire m'a conseillée ces 126 pages (ouh là là, comme c'est court !)

L'élégance des veuves d'Alice Ferney

IMG_439

Très beau livre. Un vrai style soigné.

Extrait :

"(...) Il ne la comprenait pas. Il n'était pas comme elle une chair capable de s'emplir et de créer, une chair volée de son fruit, ravagée de sang perdu. Mais elle avait la politesse d'une épouse éduquée et aimante, elle l'écoutait en souriant, elle hochait la tête comme si elle approuvait des paroles qu'en réalité elle ne pouvait entendre. Vous aurez d'autres enfants, disait Jules, et elle ne bougeait pas. Il poursuivait, s'appliquant à être doux. Il disait qu'elle en avait d'autres déjà, qu'elle n'avait rien connu de celui-là, qu'ils n'avaient pas eu le temps de l'aimer. Elle faisait mine d'être consolée. Mais seul un homme pouvait parler de cette manière, pensait-elle. Car elle songeait aux mots qu'elle avait murmuré en se voyant si pleine : mots secrets de l'attente émerveillée. Si elle n'avait pas aimé Jules d'un amour tendre, épanoui, elle l'aurait injurié. Au lieu de cela elle cachait son regard, frottait son front sur l'étoffe du gilet et refoulait ses larmes. Les yeux de Jules ne distinguaient pas son visage. Il ne voyait que la masse de boucles dans laquelle il passait sa main tout en parlant. Il disait les mots immémoriaux, ceux qui ouvrent aux hommes le coeur des femmes. Il disait vous êtes belle ma Valentine et je vous aime. Alors elle lui pardonnait."

Ce livre raconte l'histoire de femmes, épouses et mères au cours des générations, en suivant le rythme des mariages, baptêmes, funérailles. De l'abnégation, de l'amour... Un vrai plaisir à lire.