Boîte à ouvrage

05.11.14

Nouveau blog

(encore !) un nouveau blog... :-)

ça se passe ici : l'apprentie

Posté par H e l à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26.07.14

Ma vie d'apprentie minimaliste 2/2

VETEMENTS

Vêtements des enfants : j'ai tout donné... sauf certaines pièces que j'ai faites (ou pas) pour lesquelles j'ai un attachement particulier. Mais cela doit rentrer dans un seul sac plastique (une boîte serait mieux... à faire)

Mes vêtements : alors là, le travail n'est pas encore abouti. Se constituer une garde-robe minimaliste personnelle prend du temps. En la matière j'ai toujours aimé construire mon style avec plusieurs (nombreuses) pièces que j'aime. J'ai souvent préféré la quantité à la simplicité. J'ai beaucoup vidé, beaucoup épuré... puis réalisé un pari avec le projet 333 (33 pièces uniquement pendant 3 mois... les 33 pièces comprenant vêtements/chaussures/sacs/foulards...) et tout ceci me transforme petit à petit.
Réduire, réduire, réduire... appécier chaque pièce consciencieusement choisie (car j'ai réalisé que finalement il n'y avait que très peu de vêtements que j'aimais vraiment, c'est-à-dire que j'aurais emportés n'importe où).
Regarder avec une saine distance tous les "OOTD" des blogs et d'Instagram ;-) et idem pour mes sorties en boutique... regarder, admirer ce que je trouve beau, sans pour autant acheter et faire rentrer chez moi. Commencer par recenser que l'on posède déjà aide beaucoup. J'ai photographié chaque article de ma garde-robe, imprimé... puis re-fait les combinaisons possibles, les arrangements.... Ainsi certaines choses me sont apparues : les vrais besoins, le superflu...

bb841acd1ed4901c104863fcb9702ec4

LINGE DE MAISON

Gros vide pour le linge de lit : pour les enfants, il y a deux ensembles pour chacun des trois lits.
Pour notre lit, j'ai donné trois ou quatre parures qui ne me plaisaient plus/étaient abîmées/étaient trop bariolées et j'ai gardé un peu plus de deux ensembles. L'objectif étant vraiment de limiter à deux. Et un ensemble pour le lit des invités.

Gros vide encore pour le linge de toilette. J'ai donné de nombreuses serviettes dépareillées et j'ai beaucoup réfléchi à investir dans du linge de toilette en nid d'abeille 100%lin (ma matière préférée pour le linge de maison). Mais j'avais peur d'être déçue de la qualité. J'ai donc acheté des serviettes en coton éponge blanches. J'apprécie beaucoup ce changement au quotidien : c'est un bonheur que de voir et utiliser ces serviettes immaculées, harmonieuses. Je les nettoie très régulièrement et facilement. Comme j'aime le toucher bien sec, un peu rêche, pas trop épais et qui absorbe très bien, après un long trempage suivant l'achat et de nombreux lavages, elles sont parfaites.
Il reste encore à se séparer de quelques serviettes gardées dans un placard, je pense que dans quelques semaines, Monsieur pourra leur dire au-revoir ;-)

9dc62b9440f80c1a81d8f7e622554bca

CD et DVD

Toute la musique a été numérisée (copiée sur l'ordi puis transférée sur smartphone). Cela a pris beaucoup de temps, mais quel gain de place !
Nous n'avons pas de poste ou de chaîne hi-fi, mais une petite enceinte bluetooth qui accompagne nos déplacements à la maison (ou ailleurs). C'est très pratique et très satisfaisant.
NB. Les livres-CD des enfants ont été copiés aussi sur mon smartphone, ainsi c'est pratique de pouvoir leur faire écouter leurs musiques ou histoires n'importe où. Mais j'ai gardé les CD pour la voiture car il n'y a pour l'instant pas d'autres moyens (le lecteur de carte SD pour le GPS ne marche pas pour les fichiers audio...)

Nous nous sommes débarrassé de beaucoup de DVD, il en reste cependant quelques uns qui tiennent dans une petite boîte.

4a28246cd0680598f6c50bf99247ff43

MES COURS (écolière, collegienne, lycéenne, étudiante)

C'est lors de plusieurs passages chez mes parents que j'ai pu faire un grand vide. J'ai dû garder deux ou trois cahiers de ma scolarité, jeté tout le reste. Et au bout d'un certain temps, après un travail d'introspection et de décision, j'ai jeté mes cours d'étudiante. C'était difficile car il s'agissait de tourner la page et d'accepter le présent. J'étais tellement fière d'avoir su "tout ça" un jour que je voulais en garder la preuve. Mais j'ai décidé que ma vie était autrement riche aujoud'hui. Décision longue à prendre, mais décision aujourd'hui assumée.

459fc2d4c145a24110fc37829341d63f

COSMETIQUES

Comme pour les vêtements il y a encore du travail car c'est un domaine où j'aime découvrir, tester les nouveautés... partir à la quête de la meilleure huile, du meilleur savon... Il y a certains produits de ma routine que j'aurais du mal à remplacer (l'huile démaquillante DHC, l'émulsion hydratante à l'amande Weleda, l'eau de fleur d'oranger) d'autres que j'aime changer lorsqu'ils sont finis (l'huile du soir, le produit nettoyant, le lait pour le corps, le gommage). Le changement a été de me séparer et de ne plus jamais prendre les échantillons (boutiques, magazines, voyages). Avant je les gardais pour les déplacements, ou bien pour essayer des nouveautés... Mais finalement quand j'aime un produit bien choisi, je n'ai pas envie d'en utiliser un autre en déplacement. Et les échantillons sont imposés et non choisis (les vendeuses ont parfois du mal à comprendre le "non merci, pas d'échantillons !")... Donc, non. J'ai gagné de la place.
Question maquillage... Même si j'ai supprimé tous les produits liés au teint (depuis que ma routine beauté est efficace) j'ai encore beaucoup de rouges à lèvres, vernis, fards et mascara. J'aime et j'apprécie de les posséder et de les utiliser.

725fa0108de905f2fd747aea8b28e8fc

 

DECO, BIBELOTS
J'ai réduit au minimum car j'aime les surfaces vides (pour l'apaisement de l'esprit et pour la propreté au quotidien). Au salon par exemple, il n'y a rien sur la table basse, sur la cheminée il y a une carte postale, une boîte en argent et une bonbonnière, sur un meuble il y a  une lampe et sur la petite bibliothèque une autre lampe. Il n'y a rien du tout sur les lavabos des salles de bain (les brosses à dent sont dans des tiroirs...)... 

 

 

Et voilà, c'est terminé pour l'instant.
Je pense qu'il y a encore des choses à compléter et à parfaire car la vie est en mouvement et il faut s'adapter.

7134cd189787b011d6133354ab73b04e

 

Ces changements ont vraiment eu un impact positif sur mon bien-être et ma vie :-)

Moins, mais mieux.

 (toutes les photos sont issues de Pinterest)

Posté par H e l à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24.07.14

Ma vie d'apprentie minimaliste 1/2

Comme une envie de laisser une trace des changements qui ont eu lieu ces derniers mois...

 

2014-07-24 04

Les livres de Dominique Loreau ont eu un grand impact sur mes réflexions et actions. J'ai toujours plaisir à lire des pages de :


-L'art de l'essentiel
-Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi
-L'art de la frugalité

 

Le livre "S'organiser c'est facile" et le blog de Laurence Einfalt sont aussi précieux pour l'organisation et la quête de la simplicité.

 

*** retour sur les changements effectués ***

 

PHOTOS : nous avions des albums de toutes les tailles, impossibles à ranger de façon harmonieuse dans un même endroit. J'ai donc retiré toutes les photos des albums et récupéré celles qui étaient dans des enveloppes ou sur des calendriers (photoweb etc). Elles ont été classées par année et annotée au verso (l'année, au feutre indélébile). Et finalement rangées dans des boîtes avec intercalaires.
Quel bonheur d'avoir réduit le volume et d'avoir tout au même endroit. J'aime de temps en temps sortir une ou deux photos pour les accrocher au mur. Il est maintenant bien plus facile de ranger celles dont je me suis lassées (auparavant, elles étaient remises au début de l'album n'importe comment, ça glissait, ça tombait...)

NB. Oui, les photos de notre mariage aussi, sont en boîte et non plus en album xxl.

3571bba9f44c741b25758efc53543c29

USTENSILES DE CUISINE

Je me suis séparée de beaucoup de moules, plats, verres, assiettes. Je n'ai gardé que 5 gobelets en plastique pour les pique-nique et 2 petites assiettes en mélamine pour les goûters dehors. Tout le reste de la vaisselle bébé (bols...) est parti.

Objectif plan de travail vide : adieu la machine à café Nespresso. Je suis la seule de la famille à boire du café, par période. J'aime le café soluble et j'ai acheté une cafetière à piston Bodum d'un litre qui fait le café et/ou le thé pour les invités. Elle se range facilement dans un placard.

Adieu la... BOUILLOIRE! Je suis une grande consommatrice de thé et de tisanes. Et après un mois de mise en quarantaine de ma jolie bouilloire Moulinex, j'ai compris qu'elle n'était pas indispensable. C'est un énorme changement car il y a peu je pestais si dans les logements où nous allions (locations, famille) il n'y avait pas de bouilloire ;-). Ma petite casserole remplit parfaitement sa mission : à la différence de la bouilloire je ne chauffe que le volume d'eau indispensable (pas de gaspillage d'énergie ou d'eau) et c'est très rapide (le temps de sortir ce qu'il faut pour la table du petit-dej). Les petites traces de calcaire se nettoient encore plus facilement que dans la bouilloire (que je n'ai plus à nettoyer intérieur... et extérieur ! car sur un plan de travail, ça prend la poussière et la graisse...)

Adieux poêles/sauteuse/moules à tarte/à cake avec revêtement anti-adhésif. Je pensais que ce revêtement ne devenait dangereux que lorsqu'il commençait à être rayé, mais non... j'ai lu que chauffé il commençait à dégager de vilaines choses. J'ai acheté une grande poêle en inox. Et une seule suffit. Je n'ai plus de sauteuse, le faitout en inox suffit. J'ai acheté à Emmaüs 2 moules à cake vintage en pyrex et un plat à tarte en pyrex également. Et j'ai acheté un moule à tarte en acier étamé, neuf.

835d86ff30132c323f0cb87e13458020

PRODUITS D'ENTRETIEN

Même si j'estimais avoir peu de changements à effectuer dans ce domaine, on peut toujours s'améliorer.
J'ai supprimé le savon noir et le balai-serpillère à l'espagnole avec seau.
J'utilise un flacon spray avec eau(1/2) + vinaigre(1/2) + huile essentielle (mes préférées : lavande et menthe) pour nettoyer toute ma maison (surfaces et sols). Avec les chiffons microfibre c'est parfait. Pour les saletés collées au sol j'utilise une petite raclette de peintre et pour les cuvettes de toilette entartrées l'acide chlorhydrique.

ecd74ec4d45160e9c149fcc8a55b749c

LIVRES

Je ne garde plus les livres. Nous ne gardons plus les livres ;-)
Nous avons une bibliothèque Billy basse pour nous deux (trois étagères, un peu plus d'un mètre de hauteur) et c'est en principe notre seul lieu de stockage de livres (même s'il y en a toujours un peu dans nos tables de chevet, quelques livres de recette à la cuisine dans un placard et également en haut d'une armoire : une collection particulière de Monsieur). Ce sont les livres que nous souhaitons garder. Elle est pleine ;-) et donc si nous voulons garder un nouveau livre, il faut en sortir un ancien... pour le donner ou le revendre. Cela fonctionne bien.
Auparavant (il y a encore quatre ans) nous avions trois bibliothèques hautes (un mètre quatre-vingt je pense) pleines de livres...
Pour les livres des enfants, nous faisons régulièrement un tri, ils décident de chaque livre à garder ou à donner. Ils ont des petites étagères dans leurs chambres.

9d6cb929863015b886833924d54adc89

 

 

OEUVRES DES ENFANTS

 

Ce n'est pas encore au point. Il faut y mettre le nez régulièrement. Début juillet j'ai fait un premier tri dans le nombre de dessins XXL rapportés de l'école maternelle pour n'en garder qu'un petit nombre. Je n'ai pas gardé les cahiers de liaison... Je garde les cahiers du jour de l'école primaire mais pour les classeurs de CP, je ne sais pas encore... 
Pour les créations 3D (fête des mères/pères...) j'aime bien l'idée de photographier l'enfant à côté de l'objet et de ne garder que la photo. J'ai commencé mais n'ai pas encore terminé.
En revanche je garde avec plaisir les créations improvisées (sans consigne scolaire) à la maison (dessins, textes).

 

4121856f0bedf58b9dcabcf90bc51c51

 

à suivre...

(toutes les photos sont issues de Pinterest)

 

Posté par H e l à 16:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31.10.13

Feedback

Un peu de lecture, de la course... mais surtout du boulot à l'atelier 48bis !

images

La dernière valse de Mathilda, de Tamara McKinley.
Une grande saga bien romanesque à laquelle j'ai accroché facilement. Le contexte : l'Australie du XXème, l'outback, la Nouvelle-Galles-du-Sud... Un dépaysement total : les personnages sont éleveurs de moutons, vendent la laine mérinos et traversent les guerres du siècle. On découvre l'histoire de la vie de Mathilda, une fille puis femme courageuse qui s'est battue toute sa vie pour garder le domaine hérité de sa mère, dans un contexte difficile. Haine, amour, secrets de famille, drames, grandes étendues sauvages... Pas de la grande littérature mais un bon moment.

 

87542303_p

Chourmo, de Jean-Claude Izzo.
On prend le même héros, une autre affaire, et ça repart.
J'ai autant aimé que Total Kheops. Du très bon polar, avec une Marseille plus vibrante que jamais.

* * *

48bis_food1
48bis_food2
48bis_food3
48bis_food4
48bis_food5
48bis_food6

 

 

 

 

 

 

Je m'amuse à composer des assiettes "fun" pour les kids (à suivre sur Instagram/dadame51)

 

 

 

 

 

* * *

48bis - Portrait de maison personnalisé
48bis - Portrait de maison personnalisé
48bis- couronne de baies
48bis - couronne de baies 2
48bis - Couronne et prénom
48bis - Couronne et prénom - MODELE LAURIER
48bis - Couronne et prénom - MODELE BAIES
48bis_création_graphique
48bis_webdesign_avatar_simplymarie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des portraits de maison personnalisés, des cartes prénoms & couronnes, du webdesign (identité de blog), logo... Bref, je ne m'ennuie pas et j'aime ça !

 

 

 

 

Posté par H e l à 12:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]

26.09.13

48 bis

Moins de temps pour la boîte à ouvrage, car plus de temps pour la création graphique !

Nouvelle aventure, nouveau site :

logo atelier grand

 

Posté par H e l à 20:05 - Commentaires [4] - Permalien [#]



12.07.13

Dans le rétroviseur...

Avant la pause ordi de l'été, la "digital detox", voici un petit résumé des dernières semaines en images :

IMG_0129

Des anniversaires... Voici le seul gâteau photogénique des quatre ou cinq réalisés ;-) un gâteau au yaourt, du philadelphia sucré et des fraises... Pour changer un peu des nombreuses Pavlova.

IMG_20130708_211235

IMG_20130624_112544

IMG_20130615_124128

Du sport à gogo (la grande découverte ! je détestais ça et m'y suis mise en me forçant... ça a été long mais maintenant j'y prends beaucoup de plaisir)

IMG_0172

IMG_0173

Un peu de couture : les motifs appliqués sur les hauts de pyj sont loin d'être originaux je vous l'accorde ! Mais c'était mon premier test d'appliqués et je suis satisfaite du résultat car j'ai choisi la solution moindre effort : pas de point zig-zag mais un point droit, tant pis si ça s'effiloche un peu, c'est tendance ;-) et pas de thermocollant mais quelques points de colle textile pour maintenir l'appliqué en place en le cousant...

IMG_20130701_111435

 

Des nouveaux projets ! C'est véritablement ce nouveau départ qui occupe mes heures de liberté... jour et nuit. Du coup, zéro lecture !
J'espère pouvoir en reparler prochainement si les choses se déroulent comme je l'aimerais.

 

... à bientôt !

Posté par H e l à 11:15 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

16.06.13

La trilogie Fabio Montale -Total Kheops- , Jean-Claude Izzo

la-trilogie-fabio-montale-total-kheops-chourmo-solea-jean-claude-izzo-9782070337507

Un roman policier très chouette... Enfin même si l'ambiance a loin d'être rigolote ! Fabio Montale, le flic marseillais enquête sur plusieurs meurtres dans la cité phocéenne.

Ce que j'ai beaucoup aimé : le style (bref, direct, un peu cynique) avec une superbe description de Marseille. Le Vieux Port, le Panier, les cités... Les pêcheurs, les immigrés, les racistes... et la mafia bien sûr.

Un très bon moment, très dépaysant.

(ça change de Marseille version "plus belle la vie" !!!)

Posté par H e l à 15:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

15.06.13

Le voisin, Tatiana de Rosnay

Le-voisin

Colombe, écrivain, emménage dans un nouvel appartement avec son mari et ses enfants. Il semble parfait, elle s'y sentira bien pour écrire et continuer d'être le pillier de sa famille en bonne mère et bonne épouse qu'elle a toujours été.

Seulement, le voisin du dessus l'empêche de dormir, il la réveille en pleine nuit, chaque nuit lorsque son mari est absent. Elle en perd le sommeil et tout se dérègle... Ses aspirations changent et elle remet en question son mariage et son métier. Elle passe pour folle aux yeux de son entourage jusqu'à ce que....

Mon avis : eh bien c'est lourd... sans subtilité et sans surprise... Ca se lit facilement (comme du Lévy ou du Musso ?) ça se veut livre à suspense mais c'est trop gros... Donc, bof.

Posté par H e l à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14.06.13

De retour...

Finalement..........; ;-)

Posté par H e l à 10:54 - Commentaires [5] - Permalien [#]

23.05.13

Le tigre blanc, Aravind Adiga

9782283023327

Le "tigre blanc" est un jeune homme né à Laxmangarh, petite ville très pauvre du Rajasthan où les grands propriétaires terriens exploitent la population, en magouillant avec les hommes politiques pour sauver les apparences et faire croire que ce pays est une démocratie.

A la différence des autres membres de sa famille, il a de l'ambition et ne veut pas rester à faire l'"araignée humaine" toute sa vie, c'est-à-dire nettoyer le sol du tea-shop local... Il parvient à devenir chauffeur en quittant petit à petit sa famille, son milieu... Il gagne un peu d'indépendance mais reste quelqu'un de considéré comme inférieur et exploitable à merci par la famille des patrons...

D'aventures en aventures il va réussir ce que peu réussissent là-bas et finira patron lui-même... Mais à quel prix !

Ce récit m'a passionnée parce que je n'y connais pas grand chose à l'Inde et que j'ai trouvé cela dingue : l'organisation de la société, les gagnants et les perdants... C'est assez amer mais dépaysant et agréable à lire.

Posté par H e l à 17:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Zero waste home

Zero Waste Home

 

Un seul sac poubelle par an... ça interpelle, non ?

Les choix de cette famille franco-américaine font réfléchir. Ne plus jeter... Ne plus avoir à jeter.

Le credo ? Refuse, Reduce, Reuse, Recycle, Rot.

IMG1305

Refuser ce qui entre dans la maison et que l'on va jeter... C'est là je pense que notre plus gros travail est à faire.

Depuis quelques mois maintenant je fais les yaourts pour nous cinq et déjà c'est un volume d'emballages énorme en moins (les packs de yaourts remplissaient un cabas hebdo). Mais je ne résous pas le problème des bouteilles de lait... Pas de laiterie au coin de ma rue qui pourrait les remplir !!

Les cd sont tous sortis de la maison il y a un mois et nous n'en laisserons plus rentrer (tout a été numérisé)... Gain de place !

Je refuse les tickets et les sacs pour les petits achats...

Je n'achète pas d'eau en bouteille mais les enfants ont des gourdes.

Pas de papier absorbant ni de serviettes en papier depuis longtemps. (pas de vaisselle jetable non plus pour les pique-niques)

Depuis peu les distributeurs respectent notre étiquette sur la boîte aux lettres contre les prospectus ;-)

 

Reste encore :

-Appeler les enseignes qui m'envoient des courriers promos par la poste

-Ne plus utiliser de gâteaux emballés individuellement pour les enfants lors des goûters pris à l'école (dur dur car j'ai essayé les petites pochettes transparentes mais les biscuits s'émiettent à l'intérieur), ni de compotes individuelles... Faut que j'essaie de mettre du pain + choc ou tranche de gâteau dans une petite boîte à clips...

-Tenter au supermarché de ne pas emballer les fruits/légumes avec des sacs plastique du supermarché mais les peser et garder l'étiquette code-barre pour le passage en caisse

-Idem pour le fromage et le jambon : les prendre à la coupe avec mes propres emballages ?

-Tenter l'expérience compost ? (j'ai peur que ça sente mauvais...)

-Et encore une foule de trucs encore !

 

 

Posté par H e l à 17:10 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

La suite...

... se trouvera donc ici, au numéro trois.
Bienvenue à vous chers visiteurs !

Posté par H e l à 12:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]

22.05.13

Poète et paysan, Jean-Louis Fournier

30488503_6582543

J'ai retrouvé avec plaisir la plume de Jean-Louis Fournier (l'auteur de "Où on va, Papa ?" et "Veuf") sur un sujet cette fois-ci, moins dramatique. Il raconte dans ce livre ses fiançailles avec la fille d'un fermier du Pas-de-Calais... Il prend la condition de l'ouvrier agricole pendant plusieurs mois et y décrit ainsi cette vie de labeur à la campagne avec ses yeux et ses mots... on va dire d'*intellectuel*... parisien. C'est drôle et touchant, un bon petit bonbon.

Posté par H e l à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La première chose qu'on regarde, Grégoire Delacourt

la première chose

Arthur Dreyfuss, jeune mécanicien au garage de Long, village picard, rencontre Scarlett Johansson qui vient frapper à la porte de sa petite maison de célibataire. Elle veut faire un break, se cacher un peu de son mari, de son agent et de la terre entière... Arthur est un "gentil", il l'accueille avec douceur alors même que ses sens et sa raison sont en émoi devant cette star si séduisante.

J'ai plongé sans trop y croire dans ce roman, et puis je me suis laissée porter par l'écriture agréable, douce et dynamique... la même que dans "la liste de mes envies". Les portraits des personnages sont bien dressés, on se prend au jeu.

Ce n'est pas un grand livre, ce n'est pas une découverte coup de coeur comme "la liste de mes envies", mais ça fait passer un bon moment. Ca me fait un peu penser à du Foenkinos...

Posté par H e l à 17:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

L'art des listes, Dominique Loreau

9782501056816-G

J'ai tellement aimé "l'art de l'essentiel" que les autres livres de Dominique Loreau m'ont intéressée... J'ai commandé "l'art des listes" parce que j'étais intriguée par cette méthodologie utilisée pour un mieux-être.

Sauf que je n'ai pas été du tout convaincue. Je n'accroche pas, je trouve cela inutile et perte de temps... J'ai vaguement repéré une ou deux idées de listes qu'il pourrait être intéressant de réaliser, mais je ne suis pas emballée plus que ça.

Peut-être que pour les personnes n'étant pas du tout habituées à l'introspection le livre est utile...

Posté par H e l à 16:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le passé, Asghar Farhadi

le-passe

Très bon film.

J'ai un peu tardé à entrer dans l'histoire puis j'ai été happée par ces personnages tous plus attachants les uns que les autres : Marie, son ex, son actuel, le jeune garçon, l'ado, l'employée au pressing... Vraiment j'ai adoré l'histoire, les histoires et la façon dont cela a été tourné. C'est prestigieux.

"Le passé" porte bien son nom car il donne matière à réfléchir sur ce qui nous retient et nous empêche de vivre pleinement le présent.

Bravo à toute l'équipe du film !

 

Posté par H e l à 16:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

1Q84, Haruki Murakami

1q84-livre-1-avril-juin

Le livre raconte deux histoires en parallèle, qui se rapprochent légèrement par d'étranges points communs.

Tengo : un trentenaire solitaire qui est heureux d'être prof de maths dans des classes prépas car il aime les mathématiques, mais surtout, ce métier lui laisse la liberté de s'adonner à sa deuxième passion : écrire. Jusqu'ici il n'a rien publié même s'il est en relation étroite avec un éditeur qui le conseille dans son écriture. Ce dernier lui demande d'ailleurs de réécrire le roman reçu de la part d'une jeune fille, Fukaéri, 17 ans, dyslexique et mystérieuse...

Aomamé : jeune femme célibataire et très solitaire également, prof d'arts martiaux officiellement, mais tueuse professionnelle officieusement. Son enfance a été marqué par des relations difficiles avec ses parents, adeptes des Témoins (de Jéovah) et elle s'est coupée de tout le monde après la mort de sa meilleure amie...

 

Au fur et à mesure du livre (on alterne un chapitre pour Tengo, un chapitre pour Aomamé), on découvre l'histoire intrigante de la jeune Fukaéri et les motivations d'Aomamé... tout ceci dans une ambiance qui devient de plus en plus étrange, avec quelques détails surnaturels.

 

J'ai été tenue en haleine, et plus les pages défilaient, plus j'avais du mal à les quitter.

J'ai très envie de lire la suite.

Posté par H e l à 16:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La déesse des petites victoires, Yannick Grannec

IMG0005

L'histoire d'Adèle, donc, épouse du grand mathématicien Gödel.

A travers les époques et les lieux (l'Autriche, la traversée de la Russie pour atteindre le Japon puis les Etats-Unis...), on suit leur histoire de couple pas très gaie, puisque le génie n'étant pas forcément un cadeau au quotidien (malade, paranoïaque, égoïste...). Elle : les pieds sur terre et maternelle, elle sera son pilier tout au long de sa vie, sans trop de reconnaissance malheureusement.

Cette histoire est intéressante mais je l'ai trouvée un peu trop longue, je me suis un peu ennuyée...

Et les conversations "techniques" entre savants étaient parfaois un peu trop longues à mon goût...

Enfin, la peinture du petit monde des scientifiques universitaires à cette époque est intéressante.

Posté par H e l à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

L'art de l'essentiel, Dominique Loreau

ArtEssentiel

Alors que je ne lis presque jamais de livre sur le développement personnel etc..., j'ai adoré celui-ci qui a été la cause d'un changement profond en moi et chez moi.

Dès les premières pages j'ai tout de suite adhéré à la philosophie du peu, de l'essentiel, de la liberté intérieure...

Je n'en ai pas dormi plusieurs nuits car je pensais à tous mes placards encombrés et à tous ces objets qui me polluaient l'espace et la vue... Incroyable comme effectivement ces objets ont une influence sur le bien-être et sur la liberté !

Grâce à D.Loreau j'ai gagné en liberté : celle de jeter et celle d'apprécier le peu, le luxe...

Ses explications sont limpides : pourquoi tant de résistances à jeter ? à cause d'un passé nostalgique ou d'un avenir potentiel, ou encore d'une éducation qui m'empêchait de vraiment jeter... Eh bien j'ai changé et comme je me sens mieux !

Ma cuisine a été vidée de plein de bricoles, les surfaces sont quasi nues et cela me redonne envie de cuisiner, quant au salon, quel plaisir d'apprécier le presque vide... ainsi ma bougie de luxe y est mise en valeur et je la savoure encore plus.

Et notre chambre a également gagné de l'espace, du vide, qui fait du bien ! et qui permet de s'endormir détendus, sans ne plus avoir vue sur des tas de choses au-dessus des armoires ou dans un coin...

Grâce à ce livre, j'ai pu me séparer de certaines choses dont jamais je n'aurais cru pouvoir jeter, c'est fou...

Tout ce vide est également bénéfique pour le ménage, la propreté de la maison ! je retrouve plaisir à entretenir ma maison...

Je garde le livre à portée de mains car j'aime y relire quelques phrases qui me donnent tout de suite la pêche !

 

Petite réserve cependant : cela concerne la philosophie bouddhiste. Même si j'adhère à beaucoup de principes (notamment le refus du matérialisme) je refuse l'idée qu'il ne faille pas s'attacher aux autres personnes parce que, comme les objets, elles seraient responsables de notre attachement et donc de notre souffrance...  En tant que chrétienne, je considère que l'individu, l'autre, a une place particulièrement importante. Donc c'est la petite limite du livre, mais qui ne m'a pas empêchée d'en capter les bienfaits.

Posté par H e l à 16:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Rêves oubliés, Léonor de Récondo

71697459

COUP DE COEUR

Le livre raconte l'histoire d'une famille basque au début de la guerre d'Espagne puis de la dictature de Franco : la fuite puis l'exil en France, la nouvelle vie au pays Basque Français.

L'histoire est racontée brièvement mais ce que l'on retient c'est l'amour pur et intense des deux époux. "Tant que nous sommes ensemble, tout va bien"... Ils traversent des épreuves mais leur amour leur permet de tenir. Un amour tout en pudeur et en délicatesse, comme cela fait du bien de lire cela !

Et le style de l'auteure est vraiment très agréable : j'ai relu plusieurs fois certaines phrases pour m'imprégner de la sensibilité et du choix des mots.

(l'édition avec ce beau papier et cette belle police d'écriture ne gâche rien !)

 Bref, un très bon moment.

Posté par H e l à 16:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :



Fin »